Qu’est ce que Retool.com ?

Qu’est ce que Retool.com ?

retool

Les développeurs en entreprise passent en moyenne plus de 30% de leur temps à créer des applications internes. Pourquoi ? Parce que ces applications permettent aux équipes “non développeur” d’être plus productives.

Malheureusement les outils internes sont rarement la priorité numéro une des équipes de developpeurs dans les start-up ou les PME.

A contrario, la COVID et la montée du télétravail ont grandement augmenté le besoin de développer ou de maintenir de nouveaux outils internes (87% d’après l’étude Retool.com), seulement le temps investi n’est pas intégralement du temps de développeur et seul 57% des sociétés interrogées ont pu affecter une ressource dédiée sur les sujets des outils internes.

C’est à ce moment là que Retool.com entre dans la partie.

Que peut apporter Retool.com à votre entreprise ?

Retool is a dramatically different way for engineers to build software. Instead of writing code from scratch, you use our drag and drop interface to lay out your application’s frontend, but then use code to customize the data-fetching and logic from your backend. We don’t store any of the data — we connect to any database (e.g. postgres, mySQL, etc.) or any API (e.g. your homegrown graphQL API that requires cookie-based auth, Stripe’s API, etc.).

Retool.com

Retool se défini donc comme un outil de développement d’outils internes, à destination des développeurs mais pas uniquement, permettant de connecter des bases de données, de les requêter et d’afficher en sortie des tableaux de bords dynamiques, via des librairies de composants, en lecture mais également en écriture, bref, de véritables outils internes.

L’équipe Retool met l’emphase sur la fonctionnalité CRUD (create, read, update, delete), à la différence de Tableau ou Looker.

Quels sont les formats supportés par Retool.com

Retool.com permet nativement de se connecter avec toute une série de bases de données et de technologies de base de données, dont notamment PostgreSQL et Google Sheets :

  • Athena
  • BigQuery
  • Cassandra
  • CouchDB
  • Denodo
  • DynamoDB
  • ElasticSearch
  • Google Sheets
  • MongoDB
  • MySQL
  • Oracle
  • PostgreSQL
  • Redis
  • Redshift
  • Snowflake
  • SQL Server (Microsoft)
  • Vertica

Une fois ces bases de données connectées, vous pourrez soit les requêter en JSON/, soit en SQL, voire même en javascript et afficher le résultat de vos requêtes directement dans l’interface de visualisation de votre application.
Ca c’est la partie facile de l’outil.

Ensuite, selon vos besoins, vous pourrez connecter vos applications métier via les API déjà pré-existantes :

  • Asana
  • AWS S3
  • Basecamp
  • Close.io
  • Datadog
  • Firebase
  • Firestore
  • Github
  • Google Cloud Storage
  • GraphQL
  • gRPC
  • Jira
  • Lambda
  • Salesforce
  • SendGrid
  • Shopify
  • Slack
  • SMTP (e-mail)
  • Stripe
  • Twilio
  • Zendesk

Retool souffre d’une documentation un peu légère mais si vous maitrisez Javascript, le résultat est à la hauteur de vos attentes.

Besoin d’une intégration Retool.com avec Hubspot ou avec Zoho, vous pouvez le faire en utilisant les API et en designant vous même votre propre intégration.

Quels usages couverts par l’outil Retool.com ?

Passons justement aux uses cases couvert par Retool. La plateforme permet de construire par exemple très facilement un Admin Panel PostgreSQL pour lire et modifier les données de vos clients.

Toujours depuis une base de données PostgreSQL, vous pouvez également construire une interface visuelle de CRM ou bien justement afficher ces informations que vous ne pouvez pour le moment pas visualiser dans votre CRM, telle que la satisfaction de vos clients (Zendesk), vos paiements (Stripe) ou encore l’usage de votre outil propriétaire.

Vous l’aurez compris, Retool est outil passionnant qui vous permettra certainement d’atteindre vos objectifs.

Vous avez un projet d’outil interne et vous recherchez un accompagnement Retool.com

Contactez nous pour un échange personnalisé.

Articles en lien